‘Un beau jour de printemps, économiste Rebecca Stradiot s'éprit d'un petit accordéon. Elle passa des nuits et des nuits à en rêver, sans pouvoir s'arrêter!’

Un an plus tard elle joue son premier spectacle sur la scène du prestigieux Théâtre Bourla à Anvers dans ‘To be or not to be’ et la compagnie Theater Tol lui demande de participer aux productions ‘Scatola d'Angeli’ et ‘Faience’. Les Liseuses Fabuleuses, un autre ensemble poético-musical, font également appel à son jeu d'accordéon et à sa voix.
De fil en aiguille…

Rebecca Stradiot est également invitée en solo par plusieurs centres culturels, tels que l'Ancienne Belgique à Bruxelles, mais aussi Turnhout, Hasselt, De Roma..., elle joue à de nombreux festivals à Anvers et ailleurs: Broodje Brussel, ZuiderZinnen (festival de littérature très important), pour Antwerp World Book Capital et le Letterenhuis (La Maison des Lettres), pour la Nuit des Musées Anversois, au festival ‘De Accordeonslag’ (Pays-Bas), au festival l'Été d'Anvers & Wintervuur (Zomer van Antwerpen), ainsi que pour une présentation de collection de la couturière Kaat Tilley, dans des librairies, pour Actueel Leven en Denken, pour les podiums de chambre ‘Musica et Poetica’...

Entre-temps elle se produit aussi comme musicienne et personnage théâtral dans plusieurs spectacles de Theater Tol tant en Belgique qu'à l'étranger: Corazon de Angeles, Faience, Nachtvlinder, Home Sweet Home et Taarten. Par ailleurs elle collabore avec Les Liseuses Fabuleuses aux festivals Literaal, Mélange d'Anvers, la Nuit des Musées…

Ses prestations sont remarquées tant par le public que par les organisateurs.

L'Ancienne Belgique annonce ‘Alegria y Saudade’ comme ‘une création d'atmosphère particulière, parfaite entrée en matière pour le concert d'Antony & The Johnsons’.

‘Votre musique est d'une fragilité qui m'émeut.’

‘'Rebecca Stradiot combine poésie et contes avec l'accordéon diatonique. Parfois mélancolique, parfois passionnée, mais toujours avec des doigts d'or'’, d'après le Centre Culturel de Hasselt.

‘L'apparition irréelle de cette demoiselle exceptionnelle qui veut nous faire croire aux contes de fées, est un don du ciel pour tous ceux qui veulent un moment échapper à la réalité’ selon la chanteuse de jazz Yvonne Walter à propos du spectacle ‘Un peu d'Amour S'il vous plaît?’.

‘Force douce et douceur puissante’, raconte un spectateur à propos de ‘Encore plus d’Amour!’.’

‘Une tranche de poésie, unique en son genre’, écrit Ingrid Vander Veken, auteur et ancien critique de théâtre sur ‘Le Boudoir de Rebecca’.

‘Rebecca Stradiot est devenue un phénomène de l’accordéon mais elle aime tout autant la parole dans sa forme la plus aérienne et romantique. Une variante féminine de Cupidon!’ selon Anne-Marie Segers, Présentatrice du programme télévisé Canvas et sur Radio 1.

Et le journal du festival anversois ZuiderZinnen 2005 mentionne: ‘L'accordéoniste virtuose Rebecca Stradiot récite des perles de ‘Lettres à la Belle au Bois Dormant’ et alterne les textes avec des bourrasques d'accordéon’.

Mais avant tout on peut lire dans le livre d'or: ‘A 100% Rebecca, qui met tant d'amour dans ce qu'elle fait’.